Avec 212 254 emplois salariés marchands au 4e trimestre 2017*, l’Eurométropole de Strasbourg maintient le rythme de croissance d’emploi : + 3 720 emplois en un an, soit une augmentation de 1.8% et un 11e trimestre consécutif de hausse. Bonne nouvelle : 2018 semble suivre la même tendance, avec près de 22 000 recrutements* prévus sur la zone d’emploi de Strasbourg pour cette année ! De grands groupes poursuivent leurs actions de recrutement, l’emploi transfrontalier est en plein essor, et des actions locales se multiplient afin de sensibiliser les jeunes aux filières qui recrutent. 

Des entreprises en forte croissance à Strasbourg

Ayming, groupe international de conseil en amélioration de la performance globale des entreprises, présent dans 16 pays, renforce son implantation régionale. Le groupe a ainsi pour objectif l’ouverture d’une nouvelle agence à Strasbourg au premier semestre 2018, allant de pair avec le recrutement de 150 consultants et commerciaux dans plusieurs villes de France, dont Strasbourg.
Viveris, groupe de conseil et d’ingénierie informatique et technique implanté dans 8 villes françaises, déclare vouloir recruter 200 nouveaux collaborateurs sur ses différents sites, Strasbourg compris.
Altran, leader mondial en service d’ingénierie et de recherche et développement, prévoit de recruter en 2018 plus de 3000 consultants et ingénieurs confirmés sur plusieurs de ses sites français, dont Strasbourg.

Un service public de l'emploi au service des besoins des entreprises

Dans le cadre de sa feuille de route économique STRASBOURG ECO 2030 et du Service public de l’emploi de proximité, l’Eurométropole et ses partenaires emploi favorisent la relation directe avec les entreprises. La Maison de l’emploi propose par exemple un programme d’ateliers-visites au cœur de l’industrie, à destination des professionnels et des demandeurs d’emploi. Le programme de gestion prévisionnelle territoriale des emplois et des compétences, mis en place collectivement, a pour objet de préparer les compétences dont les entreprises ont besoin. Les institutions travaillent main dans la main avec les entreprises et les filières pour faciliter les recrutements (diplômes, compétences, habiletés, mobilité, image des métiers, freins à l’emploi, conditions de travail et attractivité des métiers,…) et pour consolider l’intégration dans l’entreprise. 

Pour les entreprises qui recrutent plus de dix personnes et souhaitent être accompagnées, les acteurs du service public de l’emploi proposent un service mutualisé d’aide au recrutement.

Et si vous partiez travailler en Allemagne ?

4 200 offres d’emploi sont à pourvoir en mars 2018 dans l’Ortenau, la région qui se trouve de l’autre côté du Rhin en Allemagne. Une équipe franco-allemande d’une dizaine de conseillers de Pôle emploi et de l’Agentur für Arbeit, travaille à Kehl pour conseiller et accompagner les candidats à l’emploi transfrontalier. Ce service de placement transfrontalier (SPT) est unique en Europe, il a placé en 2017 plus de 500 personnes à l’emploi. Forte de ce succès, l’équipe s’agrandit avec deux recrutements prévus en 2018. En complément, la Maison de l’emploi et la Région portent des projets Interreg qui préparent les candidats dans le cadre de « Parcours sur mesure » : ils apprennent l’allemand, visitent des entreprises allemandes et préparent leur arrivée en Allemagne (compréhension du contrat de travail, mode d’ouverture d’un compte en banque, système de protection sociale…). 54 personnes ont suivi ce programme en 2017, de nouvelles cohortes sont programmées en 2018.
Le nombre de travailleurs transfrontaliers n’a cessé d’augmenter ces dernières années et il est repassé en 2016 au-dessus des 7000***.

Votre entreprise recrute sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg ? 
Contactez-nous pour une mise en valeur dans nos prochaines actualités dédiées à l'emploi.

*Source : URSSAF
**Source : Pôle emploi
***Source : Agentur für Arbeit

 

Haut