Le 28 novembre 2017 a eu lieu à Paris le premier Palmarès Smart Cities organisé par le journal économique La Tribune en partenariat avec France Urbaine, représentant l'ensemble des métropoles, communautés urbaines, communautés d'agglomérations et grandes villes de France.

L’Eurométropole de Strasbourg a été récompensée du titre suprême de Smart City de l’année pour sa feuille de route pour le développement économique Strasbourg Éco 2030.

Les prix Smart Cities ont vocation à récompenser les collectivités locales engagées dans la mise en œuvre d’initiatives innovantes et à mettre en lumière les évolutions technologiques comme sociétales qui profitent à l’essor de « villes pour tous ».

Le jury a décerné à l’Eurométropole de Strasbourg la récompense la plus prestigieuse, le titre de « Smart City de l’année » pour sa stratégie de développement économique « Strasbourg Éco 2030 », y reconnaissant la dimension innovante et collective de sa gouvernance.

Strasbourg Éco 2030, présentation

Des axes de développement stratégiques

Strasbourg Éco 2030 vise à renforcer l’écosystème d’innovation en s‘appuyant sur l’enseignement supérieur, la recherche, la fertilisation croisée et la créativité du tissu entrepreneurial. L'impact de l'innovation ainsi générée est économique, notamment par la création de start-ups. Mais il se ressent aussi en termes de qualité de vie dans les domaines de la santé, des mobilités ou de l'innovation sociale.

La démarche renforce les connexions locales en faisant converger les stratégies des acteurs clés et en déployant des actions qui se renforcent mutuellement. Strasbourg Éco 2030 encourage les connexions et les alliances au-delà du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg. Grâce au leadership de Strasbourg en tant que capitale régionale, métropole et capitale européenne, des collaborations sont entreprises avec notamment Mulhouse, Nancy, Metz, l’Ortenau, Munich ou encore Montréal et Boston !

Strasbourg Éco 2030, une gouvernance partenariale pour un objectif commun

Dans le cadre de cette feuille de route, une gouvernance originale a été mise en place avec un « noyau dur » composé des collectivités, de l’Université de Strasbourg, des chambres consulaires, de la Chambre régionale de l’Économie sociale et solidaire, de l’État, de la Wirtschaftsregion Ortenau et des leaders économiques. Ce noyau pilote la stratégie globale et fédère l’ensemble des acteurs économiques autour d’une stratégie commune et d’une ambition partagée : la création de 27 000 emplois à l’horizon 2030.

Quatre grands projets phares incarnent Strasbourg Éco 2030

  • L’Éco-Parc rhénan : 200 hectares d’une raffinerie en friche réhabilités pour accueillir les entreprises locales, artisanales, industrielles et de service et les accompagner dans leur transition écologique ;
  • Le projet Deux Rives qui développe la ville vers le Rhin et connecte, notamment par le tram, Strasbourg et l’Allemagne ;
  • Archipel, le Quartier d’affaires international destiné à l’accueil de sièges sociaux au cœur du quartier européen ;
  • Nextmed, le campus des technologies médicales et quartier d’innovation au cœur de la ville historique. Nextmed réunit recherche, usagers, start-ups et grands groupes mondiaux à proximité de l’hôpital civil et du campus universitaire.

Strasbourg Éco 2030, un premier bilan

L'Eurométropole de Strasbourg affiche des résultats optimistes (chiffres 2016) :

  • + 3600 emplois sur le territoire ;
  • + de 80 000 m² de transactions dans l'immobilier de bureau ;
  • + 14% de créations d'entreprises
  • Un taux de vacances des commerces le plus bas en France (4,5%).

Découvrez également les dernières données concernant l’économie, le tourisme, les transports ou encore l’enseignement dans les chiffres clés 2017 de l'Eurométropole de Strasbourg en cliquant ICI.

Strasbourg, une smart city résolument européenne et optimiste !

En témoigne la dernière vidéo de « Strasbourg the europtimist » :

Haut