Internet_of_Things

Crédit image : Wikimédia commons

L’Eurométropole de Strasbourg lance un réseau expérimental dédié à l’internet des objets. Cette infrastructure permet de communiquer des petites quantités d’informations (équivalents à un tweet ou un SMS) produites par des capteurs sur de très longues distances et en utilisant très peu d’énergie.

Ce réseau doit permettre à la collectivité de développer des applications innovantes dans le domaine de la smart city, que ce soit en matière de mobilité, d’éclairage public, ou encore de développement durable.

Mais surtout, il est mis à disposition à titre gracieux des startups et entreprises qui souhaiteraient expérimenter leurs solutions. La limite : pas d’utilisation commerciale ! Mais une opportunité pour tester des solutions en amont de leur commercialisation à grande échelle dans un environnement urbain.

Grâce à ce réseau, l’Eurométropole de Strasbourg souhaite stimuler l’innovation sur son territoire. Le lancement est réalisé à l’occasion du Congrès Européen des ITS (Intelligent Transport System) qui a lieu à Strasbourg du 19 au 22 juin. En effet, le réseau IoT expérimental se veut un produit d’appel pour les startups européennes intéressées par l’internet des objets. Le marché de l’internet des objets est en effet en pleine expansion 8,4 milliards d’objets connectés prévus à fin 2017 et un chiffre en hausse de 31 % en un an (source : Gartner).

Un savoir-faire local

Ce projet a été mené grâce aux compétences de partenaires locaux : le laboratoire ICube de l’Université de Strasbourg et la startup Strataggem.

Le laboratoire ICube dispose d’une compétence reconnue dans le domaine des réseaux d’objets connectés. Ainsi, le laboratoire ICube dispose d’une plate-forme de recherche et d’expérimentation dans le domaine de l’Internet des Objets composée de plus de 2000 nœuds. Cette plateforme multi-sites (Paris, Grenoble, Lille, Rennes, Rocquencourt et Strasbourg) a été sélectionnée au Programme Investissements d’Avenir en tant qu’EQUIPEX. Une fonctionnalité particulière du site de ICube est la gestion de la mobilité pour certains objets connectés embarqués sur des robots mobiles. La plateforme est aujourd’hui utilisée par plus de 1.400 chercheurs dans 60 pays.

La startup Strataggem propose quant à elle des objets connectés répondant à des problématiques pratiques comme la lutte contre le vol des vélos (lampes et potences connectées). Pour cela, elle a mis en place un réseau bas débit communautaire. La startup a été lauréate de l’appel à projets Tango & Scan d’ACCRO en 2015 et de la 1ère édition du Kit Emergence du Shadok. Elle est également membre de la communauté French IoT du Groupe la Poste.

Le réseau expérimental IoT en pratique

Si vous souhaitez utiliser le réseau expérimental IoT de l’Eurométropole de Strasbourg, rien de plus simple : il suffit de compléter le formulaire en ligne, d’accepter les conditions d’utilisation, et c’est parti ! Pour plus d’infos, un mode d’emploi et des tutoriels vous accompagnent pas à pas.

Haut