sport féminin

L’édition 2017 des Internationaux de Tennis de Strasbourg débute aujourd’hui. Comme chaque année, l’Eurométropole de Strasbourg invite au tournoi divers acteurs de l’économie locale lors de déjeuners thématiques. L’occasion d’échanger autour des problématiques du moment.

Les Internationaux de Strasbourg démarrent aujourd’hui avec les phases de qualifications. Cette année encore, la compétition s’annonce relevée avec de nombreuses têtes d’affiches du tennis féminin mondial.

Plus d’infos sur le tournoi : http://www.europtimist.eu/actualites/internationaux-tennis-strasbourg-2017

Les problématiques économiques discutées pendant les Internationaux de Tennis

En 2017, l’Eurométropole de Strasbourg réitère ses « tables économiques » pour une 5ème année consécutive. La Direction du Développement économique et de l’Attractivité profite en effet du déroulement du tournoi pour y inviter différents acteurs de l’économie. À quelques mètres des matchs, des entrepreneurs locaux, partenaires, startups et élus se rencontrent autour d’un déjeuner. Des thématiques précises sont à chaque fois attribuées aux différents rendez-vous.

L’intérêt des « tables économiques » est dans un premier temps de maintenir le tissu économique local soudé. Elles permettent entre autres d’entretenir les bonnes relations établies entre la collectivité et les entreprises du territoire. Elles sont également l’occasion pour les institutions et les entreprises d’échanger sur les problématiques du moment, sur les ambitions de chacun et sur les projets en cours. L’intérêt peut là encore être de consolider les partenariats, voire en créer de nouveaux.

Échanges privilégiés dans un cadre convivial

Les déjeuners économiques de l’Eurométropole de Strasbourg permettent un échange privilégié dans une ambiance conviviale. Les acteurs peuvent y apprendre à se connaître. Les élus de la collectivité, quant à eux, ont la possibilité de mieux connaître les spécificités de certains domaines d’activité.

L'économie créative à Strasbourg au cœur des échanges

Cette année, six déjeuners seront organisés du lundi au samedi. Élus et invités auront l’occasion de discuter de thèmes comme les associations d’entreprises en zone d’activités, l’enseignement supérieur et la recherche, la French Tech Alsace ou encore l’emploi.

L’économie créative sera aussi au cœur des discussions. Des artistes, des « makers » et des start-ups seront conviés à partager l’un des 6 déjeuners prévus.

Haut