"La santé en mouvements, une ambition partagée"

L’Eurométropole de Strasbourg s’est associée à de nombreux partenaires du territoire pour répondre à un appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par l’Etat et devenir « Territoire d’Innovation de Grande Ambition ». Le dossier déposé par l’Eurométropole de Strasbourg, intitulé « la santé en mouvements, une ambition partagée », promeut une nouvelle définition du patient comme expert et une implication du citoyen comme ressource d’innovation. Bonne nouvelle : le Président de l’Eurométropole Robert Herrmann a reçu un courrier du Premier Ministre, annonçant que le dossier était officiellement retenu, avec l’attribution pour cette année d’une enveloppe de 400 000 €.

L'innovation dans la santé, une priorité pour l'Eurométropole de Strasbourg

L'Eurométropole de Strasbourg et son dossier présentent en effet de forts atouts; l'innovation dans la santé figure d'ailleurs comme priorité de développement dans la feuille de route Strasbourg Eco 2030.

  • La Ville de Strasbourg est pionnière dans la promotion de l’activité physique comme outil de prévention
  • Le Hacking Health Camp, le plus grand hackhaton d’Europe dans le domaine de la santé, se passe à Strasbourg
  • Le projet s’appuie sur création d’une plate-forme numérique mutualisée qui mettra des outils performants au service de tous  (startups, collectivités, médecins, espace numérique régional de santé, citoyens …). L’utilisation de cette plate-forme numérique permettra notamment une meilleure prévention pour éviter les hospitalisations, le déploiement de nouveaux services innovants (télémédecine, réseaux sociaux de solidarité et de proximité autour des personnes fragiles…) et la compilation de données, dans un espace de confiance sécurisé, d’aide à la décision des politiques publiques territoriales.
  • L’Eurométropole de Strasbourg s’est associée avec le territoire rural des communautés de communes d’Alsace Bossue, du Pays de Hanau-la Petite Pierre et de la Région de Saverne : le projet est un laboratoire de l’alliance entre une métropole et un territoire rural de son « hinterland » avec la santé comme préoccupation commune.
  • Enfin, la cohésion de la gouvernance permet de rendre crédible une transformation du territoire à l’échelle de l’enjeu : l’Hôpital, l’Union régionale des médecins libéraux, l’institut hospitalo-universitaire, l’Université de Strasbourg, le pôle de compétitivité Alsace Biovalley, l’Agence régionale de santé, la Ville de Strasbourg, le Conseil départemental du Bas-Rhin, la Région Grand Est, l’entreprise Docapost engagent des moyens humains et financiers dans le projet ; de nombreux autres partenaires sont mobilisés (France Assos Santé, la startup Facilien, l’ABRAPA, la SATT, l’association Siel Bleu, la CPAM…)

Au total, parmi les 116 dossiers ont été déposés, 40 ont été auditionnés, et une vingtaine de projets retenus – dont celui de l’Eurométropole de Strasbourg. Les projets retenus seront soutenus financièrement pendant un an pour préparer un appel à projet qui devrait en retenir 10 en 2019.

Crédit photo : © Bartosch Salmanski - 128db.fr pour Strasbourg Eurométropole

Haut