Shadok

A Strasbourg, l’économie créative est un moteur du développement économique et de l’attractivité.

Des talents, des lieux, des projets, des échanges multiformes entre créateurs et entrepreneurs : l’économie créative est un moteur du développement économique et du rayonnement de l’Eurométropole de Strasbourg. Elle forme depuis 2009 l’un des secteurs-clé de sa stratégie de développement économique.

L’économie créative à Strasbourg : filières prioritaires, transversalité et fertilisation croisée, ancrage des talents

Strasbourg bénéficie d’un écosystème particulièrement favorable à la création artistique, à la recherche scientifique, à l’innovation et à la transmission des savoirs.

L’économie créative de définit comme la rencontre entre arts, sciences, technologies et industrie. Elle favorise la transversalité entre secteurs d’activité dans le but de stimuler l’innovation et la compétitivité des entreprises. Elle s’appuie de manière privilégiée sur les entreprises créatives qui regroupent des activités très diverses liées par le rôle déterminant que jouent artistes et créatifs dans la conception des œuvres, produits et services proposés aux spectateurs, consommateurs et usagers.

La zone d'emploi de Strasbourg réunit 3 000 établissements et 12 000 emplois dans les différentes filières des industries créatives : design, illustration, communication, spectacle, musées, audiovisuel, métiers d’art, nouveaux médias. Ces activités sont fortement localisées. Elles représentent un poids économique important. Pour mémoire, au plan national, la valeur ajoutée du secteur créatif est 2 fois supérieure à celle des télécommunications et 7 fois supérieure à celle de l’industrie automobile.

Les activités du secteur créatif sont fortement transversales et contribuent indirectement au dynamisme de nombreux autres secteurs d’activité économique. Elles participent tout particulièrement au dynamisme du tourisme et du secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le plan d’action du secteur repose sur trois piliers. Un soutien particulier est accordé à quelques filières prioritaires : Image, Métiers d’art, Design et Illustration. La dynamique de transversalité entre les secteurs est portée par deux partenaires – clé : le Shadok, fabrique du numérique, et ACCRO, activateur de talents. C’est aussi la fonction de plusieurs outils et dispositifs tels que les appels à projets Tango&Scan ou les Créativ’cafés organisés par ACCRO. Enfin l’ancrage des talents est une préoccupation majeure. C’est notamment le but du nouveau programme Signature.

Les actions phares de l’économie créative à Strasbourg

Le Shadok, fabrique du numérique

shadok_logo

« Inventer, faire et partager » sont les mots d’ordre de ce nouvel équipement inauguré en 2015. Ouvert aux habitants, étudiants, artistes, entrepreneurs et aux bricoleurs, on y trouvera des outils pour chercheurs et artistes en résidence, des ateliers pédagogiques, des expositions et événements de différents formats, un espace de coworking, un FabLab. Et un bar, propice à toutes les rencontres. L’objectif du Shadok : favoriser la rencontre et l’innovation croisée entre créateurs, chercheurs, entrepreneurs et usagers du numérique sous toutes ses formes. Sur la Presqu’île Malraux, ce nouveau lieu est l’un des pivots du grand chantier d’urbanisme Deux Rives.

http://www.shadok.strasbourg.eu/

ACCRO – Activateur de talents

accro

ACCRO est une association d’entrepreneurs et d’acteurs économiques dont la mission est de favoriser la transversalité entre le secteur créatif et les autres secteurs économiques. Elle organise plusieurs actions structurantes dédiées à l’innovation croisée et à l’insertion des jeunes professionnels du secteur créatif. Elle pilote et met en œuvre les dispositifs Tango et Scan, Ecole d’Automne et Créatif en entreprises. Elle est soutenue par la CUS, l’Université de Strasbourg et son programme Initiatives d’Excellence.

http://www.creaccro.eu/

Image, Design, Illustration et Métiers d’art – quatre filières prioritaires

Strasbourg accompagne en priorité quatre filières au titre du développement économique. Les métiers de l’Image, du cinéma et de l’audiovisuel au jeu vidéo et au transmédia bénéficient d’une aide dédiée au développement des entreprises de production. Le Design se déploie à Strasbourg dans toutes ses dimensions, du design de produits ou d’espaces au design numérique et au design d’usages. L’Illustration réunit des artistes de premier plan, et joue à Strasbourg un rôle moteur à l’égard de l’ensemble de la chaîne du Livre. Le secteur des métiers d’art est particulièrement dynamique, avec depuis 2012 le remarquable Salon International des Métiers d’Art Résonance(s).

http://www.strasbourg-film.com/fr/aide-structurelle/

http://www.salon-resonances.com/fr/

Tango et Scan – deux appels à projets innovants

logo_tango_scan

Trouver une bonne idée, et surtout la mettre en œuvre, cela se fait à deux, comme le Tango. C’est le principe des appels à projets Tango et Scan, qui associent une entreprise du secteur créatif ou de la filière numérique avec une PME de tout autre secteur d’activité. Au cœur du réacteur, l’échange de compétences et la fertilisation croisée, encouragés par une aide financière. Près de 60 projets ont vu le jour en trois éditions, tous inattendus, tous différents : applications numériques, design de mobiliers, serious games, lancement d’une startup, développements en 3D et en réalité virtuelle. On explore à 360° : santé, domotique, transports, économie sociale, architecture, tourisme…

http://www.creaccro.eu/

Signature Eurométropole

signature

Le dispositif SIGNATURE vise à soutenir l’intervention d’artistes, designers et artisans d’art dans les espaces communs, la façade ou les abords publics de programmes de construction ou de rénovation immobilières portés par le secteur privé. Peuvent être concernés : la sculpture, le design, les métiers d’art, les nouveaux médias, la photographie, le graphisme, les aménagements paysagers, les interventions par la lumière…

www.europtimist.eu/signature

Ecole d’Automne de Management de la Créativité

creativite

L’Ecole d’Automne explore de manière imaginative et concrète les facettes variées du management de la créativité. La formation d’une semaine combine ateliers, visites de terrain, séances de co-construction. Réactivité, diversité, ouverture internationale : l’Ecole réunit entrepreneurs, cadres, décideurs, créateurs de différentes disciplines, responsable marketing, innovation et R&D. Elle est organisée par le BETA (Bureau d’Economie Théorique et Appliquée) de l’Université de Strasbourg et MosaiC – HEC Montréal.

http://creasxb.unistra.fr/

 

Jeune professionnel créatif

JPC

Le Prix Jeune professionnel créatif vise à favoriser l’intégration des créatifs dans les entreprises. L’objectif est à la fois de faciliter l’emploi de jeunes professionnels du secteur créatif et de stimuler les démarches d’innovation dans l’entreprise. Sont éligibles les TPE / PME de tous secteurs d’activité. Le prix est attribué au candidat sur la base d’un projet innovant portant sur le développement de nouveaux produits, services ou procédés au sein de l’entreprise. Le dispositif est porté et accompagné par ACCRO en partenariat avec la Fondation de l’Université et le projet IDEX.

http://www.creaccro.eu/

Créativ Café

creativ café

Les Créativ’Café proposent chaque trimestre un temps unique de confrontation et de réflexion autour d’expériences entrepreneuriales hors-normes, dans le champ de l’innovation économique et sociale. Des chercheurs de l’université apportent en contrepoint leur analyse sur les conditions d’émergence et le potentiel de transposition de ces expériences. Les Creativ Café réunissent grand public et professionnels passionnés d’innovation, de tous secteurs et tous horizons. L’événement est organisé par ACCRO en partenariat avec l’Unistra / Bureau d’Economie Théorique et Appliquée. http://www.creaccro.eu/

 

Découvrez l'économie créative de Strasbourg en vidéo !