Semaine de l’entrepreneur européen

Strasbourg au top !

Dans le cadre de la Semaine de l’entrepreneur européen (du 12 au 17 novembre 2018), les entrepreneuses et entrepreneurs from Strasbourg ont été mis à l’honneur. Que ce soit par la campagne de communication déployée autour de l’événement ou au travers des prix décernés à certains d’entre eux, une chose est sûre : l’esprit d’entreprise strasbourgeois a de beaux jours devant lui !

En 19 événements et accompagnée de 26 acteurs et partenaires, l’Eurométropole de Strasbourg a porté avec la Wirtschaftsregion Ortenau la 8e édition de la Semaine de l’entrepreneur européen ! Près de 2 000 participants ont assisté aux rendez-vous organisés des deux côtés du Rhin !


Teaser de la Semaine de l’entrepreneur européen

L’idée ? Réunir porteurs de projets de création et de reprise d’entreprises, structures d’aides, réseaux et entrepreneurs déjà installés afin de confronter les expériences, créer les conditions d’un échange de conseils et de bonnes pratiques, renforcer le dynamisme et encourager les collaborations transfrontalières bien sûr, mais aussi entre entreprises locales. L’occasion aussi et surtout de mettre en lumière ces femmes et hommes qui portent haut les couleurs de l’entrepreneuriat strasbourgeois !

Une campagne centrée sur les entrepreneuses et entrepreneurs

En amont de l’événement, et ce pour la première fois depuis la naissance de la Semaine de l’entrepreneur européen, Strasbourg a valorisé les talents locaux dans ses rues (campagne d’affichage) et sur Internet en diffusant un teaser spécifique.
Le + ? La campagne est au 2/3 féminine pour résonner avec la Semaine de l’entrepreneur européen qui a consacré une large part de sa programmation à l’entrepreneuriat féminin !
Qui sont-elles et qui sont-ils ? 

Christèle Vaast

Qui ? Christèle Vaast fut un temps manager d’un point de vente dans le sud de la France au côté de Thierry Milone, son associé actuel – avec qui elle forme un duo au boulot comme à la ville !

Son projet ? L’Anticafé, une franchise à la déco contemporaine et chaleureuse, à la fois un café, un bureau et une zone de rencontres où organiser des réunions.

L’innovation ? Le café et les consos se paient au temps passé (heure, journée ou mois)

Noémie Boschetti

Qui ? Professionnelle du marketing, elle quitte la région parisienne à l’été 2015 et choisit Strasbourg avec son mari et ses trois enfants !

Son projet ? Mums In Strasbourg : une plateforme collaborative pour parents avec bons plans et infos locales. Strasbourg fut la première étape, Noémie Boschetti souhaite désormais aller plus loin…

L’innovation ? Faciliter le quotidien en s’appuyant sur un réseau 100% local : la plateforme est comme un assistant personnel avec astuces, bonnes adresses, réductions mais aussi un réseau social qui permet aux parents de se rencontrer.

Arthur Manier

Qui ? Originaire de Haute-Normandie, Arthur Manier choisit Strasbourg pour mener son Master Entrepreneuriat, en l’occurrence à l’EM Strasbourg Business School. 6 ans plus tard, il monte Pandacola et vit toujours ici.

Son projet ? Pandacola, une start-up (hébergée au Biocluster des Haras !) spécialisée dans les goodies et autres objets publicitaires et personnalisables.

L’innovation ? C’est la toute première marketplace dédiée aux objets publicitaires avec une attention particulière portée à l’environnement.

 

Et aussi en vidéo :

  • Sabine Bauer, gérante de la chapellerie Clerff-Fraikin
  • Julien Guay, co-fondateur (avec Emeline Hahn !) de Fizimed, start-up qui développe une sonde de rééducation périnéale.
  • Anne Lienhart, gérante de Media Blick, agence de conseil en communication et relations publiques
  • Sylvain Claudel, dirigeant de Caldeira Engineering, bureau d’études indépendant spécialisé en conception et industrialisation de pièces en plastique – Marie Mahé, dirigeante de KeeSeeK, plateforme en ligne et première à combiner l’emploi et le logement en une seule annonce !
  • Marc Kopff, directeur général du Théâtre du Vin
  • Alexandra Hergott, astronome diplômée et fondatrice d’Enastros qui propose notamment de découvrir le ciel au travers de séances de projections à domicile !
  • Elise Agnimel, spécialisée en produits alimentaire artisanaux : elle importe des produits de qualités de pays africains, distribués dans les Monoprix du Grand Est
  • Thiviya Ramaratnam, gérante d’un magasin de vêtements dédié à la mode indienne.

Des prix pour les entrepreneurs strasbourgeois

En guise de soirée inaugurale, les Odyssées des entrepreneurs ont été organisées au Pré’O à Oberhausbergen, l’occasion d’assister à une présentation de pitch de projets et à la remise des Trophées de la Création/Reprise d’entreprise 2018. Sur les cinq projets récompensés par la CCI Alsace Eurométropole, la Chambre des Métiers d’Alqace et la Région Grand Est, deux sont strasbourgeois !

Prix Odyssée CCI Alsace Eurométropole (catégorie porteur de projet)
Ninjastorm (Matthieu Muller, Ludovic Bertrand et Gauthier Muller)
Un centre de loisirs sportifs de parcours et de musculation dans la zone commerciale de Hautepierre. Le tout construit sur le concept de Ninja Warrior : des parcours du combattant (adaptés à tout âge) ludiques !

Prix Odyssée CMA (Chambre des Métiers d’Alsace) (catégorie jeune entreprise) La fille du boucher (Natacha Bieber)
Après un Master en langues étrangères, Natacha Bieber décide d’entamer une reconversion professionnelle en passant un CAP Boucher ! Elle a fait ses armes chez les plus grands bouchers parisiens : Desnoyer et Le Bourdonnec, et prévoie d’ouvrir début 2019 sa propre enseigne au centre-ville de Strasbourg.

De belles réussites qui laissent augurer un panel des plus réjouissants pour l’année à venir… Affaires à suivre !