A Strasbourg comme ailleurs, le mot d’ordre actuel est #RestezChezVous. Confinés chez soi certes, le confinement ne suffit pas à mettre des barrières à la culture.

#StrasbourgChezVous

Avec ce hashtag, l’Office du tourisme de Strasbourg et sa région a décidé de faire (re)découvrir Strasbourg en photo. Ainsi, chaque jour sur Instagram, Facebook et Twitter, un nouveau monument, musée ou lieu culturel est mis en lumière pour présenter son histoire ou une anecdote.
Par exemple, saviez-vous que la surface totale du bâtiment du Parlement Européen s’élève à 220 000 m2  ?
La démarche est participative, n’hésitez pas à indiquer quel lieu vous aimeriez voir depuis votre canapé.

#StrasCultureChezVous and co

Engagées, les institutions culturelles de la ville ont à leur tour lancé un hashtag pour rendre le confinement plus agréable : #StrasCultureChezVous.

Sous cette impulsion sont nées des initiatives expérimentales relayées sur Facebook telles que

Les institutions ont rapidement été rejointes par des associations, des librairies et des strasbourgeois dont les initiatives obtiennent également un bel écho sur les réseaux sociaux. Citons

  • Des artistes locaux en concert à huis clos sous l’initiative de Coze Magazine
  • La comédienne Antonia de Rendinger profite du confinement pour lancer sa chaîne Youtube
  • L’illustrateur Alex Ruch publie quotidiennement une mini bande dessinée pour raconter sa vie en confinement
  • Le social bar ouvre une scène ouverte de 15 minutes en live aux graines d’artistes locaux
  • François Wolffermann, gérant et directeur artistique de la Librairie Internationale Kléber, propose chaque soir à 18 h en live sur Facebook une lecture en pays retiré. Le public est invité à trouver le titre du roman dont est extraite la lecture et à revenir le lendemain.

Ces listes ne sont pas exhaustives. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur la page Facebook Strasbourg Culture, sur le site du magazine Zut et dans un article du journal Rue89Strasbourg.

Et pour aider les parents, instits super-héros improvisés

Les initiatives du personnel de l’éducation nationale se multiplient également.

Julia, professeur d’histoire géo en collège, a choisi de privilégier les réseaux sociaux pour garder le contact avec ses élèves et les inciter à travailler dans un environnement familier et ludique.

Julia professeur d'histoire géographie à Strasbourg

Manon Corbin, professeur de Sciences et Vie de la Terre en lycée, a choisi de ne quitter ni son canapé ni son pyjama. Sur sa chaîne Youtube Ton prof en pyjama elle privilégie le contact humain avec ses élèves avant la transmission de connaissances.

De beaux événements reportés (et pas annulés)

Partout en France, de nombreux événements sont annulés ou reportés. Strasbourg n’échappe pas à la règle, décalez dès à présent dans votre agenda ces événements prévus au printemps.

Le NL Contest, Festival International des Cultures Urbaines de Strasbourg est repoussé au 28, 29 et 30 août.

Les Internationaux de Strasbourg, tournoi de tennis féminin du circuit professionnel sera vraisemblablement reporté à l’automne.

L’art reprendra sa place au cœur de la ville avec la seconde édition de l’Industrie magnifique du 24 septembre au 4 octobre.

Nous ne pouvions pas clôturer cet article sans parler du festival des cultures numériques Cosmos District organisé par L’Ososphère, dirigé par Thierry Danet, également Chief Optimist Officer – COO. Initialement prévu au printemps, l’événement est également reporté en septembre. Il prendra ses quartiers aux abords de la Cathédrale. Le délai supplémentaire permet à son Directeur de réfléchir à de nouvelles connexions et d’inventer de nouveaux voisinages. Une édition très attendue à Strasbourg.