Face à la crise sans précédent du Covid19, l’écosystème de l’innovation, les MedTech et les entreprises de technologies sont plus que jamais mobilisées et solidaires pour trouver rapidement des solutions utiles aux unités de soins, au personnel soignant et aux malades.

Nous proposons ici une sélection non exhaustive d’initiatives strasbourgeoises qui se transformeront, nous l’espérons, en autant d’actions utiles au bien-être commun.

Mobilisation et engagement des entreprises de santé

Diagnostiqué grâce à l’appli Suivi-Covid19

Ralentir la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus. Voici la promesse de l’application Suivi-Covid19 lancée par la start up strasbourgeoise TokTokDoc. Cette application a été développée en suivant les recommandations scientifiques actuelles et permet aux professionnels de santé de réaliser un diagnostic de terrain pour dépister, trier et suivre leurs malades. L’application, surtout utile aux médecins de ville, est mise à disposition gratuitement par TokTokDoc. Les soignants, regroupés par réseaux, peuvent ainsi agir rapidement et efficacement sur un groupe de malades communs. Pour chaque cas, l’application suggère au professionnel de santé la conduite à tenir sans avoir à recourir aux médecins hospitaliers.

Finies les fake news avec le chatbot Isa

Isa, chatbot créé en 3 jours par la société Sikim et sa filiale Sikim Santé implantée sur le campus nextMed, sait répondre en un instant à près de deux cent questions relatives au coronavirus. Isa ne donne que des réponses totalement fiables issues de la compilation des données fournies par l’OMS, Santé Publique France, le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut Pasteur. Ce chatbot est destiné au grand public et disponible 24h/24 pour limiter la diffusion de fake news.

Porteur ou immunisé : une gamme de test dédiés au Covid19

Direction Illkirch-Graffenstaden pour découvrir la gamme de tests que s’apprête à commercialiser l’entreprise Biosynex auprès des professionnels de santé. Le premier est un test de sérologie : en 10 minutes à partir d’une goutte de sang, la personne testée saura si elle a développé les anticorps spécifique au coronavirus. Cela signifie que le test permettra de déterminer si une personne est immunisée et permet d’anticiper d’ores et déjà la reprise progressive d’activité pour certains secteurs. Pour les deux autres tests qui ont obtenus le marquage CE, il s’agit d’accords de distribution signés avec des laboratoires à Singapour et en Chine, et qui permettent de détecter les porteurs du Covid19 à partir d’un échantillon prélevé dans le nez ou la gorge.

Engagement et solidarité des Chief Optimist Officer

Les Chief Optimist Officer ont été choisis pour le lien particulier qu’ils entretiennent avec leur territoire. Ils incarnent l’optimisme et sont le symbole de la dynamique de Strasbourg.

Deux d’entre eux exercent dans le domaine de la santé et ont une nouvelle fois fait preuve de leur engagement pendant la crise du Covid19.

Emeline Hahn, co-fondatrice et CEO de la start up Fizimed

Emeline s’est mobilisée pour le personnel soignant. Grâce à son réseau elle a identifié deux sources pour l’acquisition de masques qui font tant défaut. Après avoir passé une première commande, elle a ouvert une cagnotte Leetchi pour en acheter d’avantage et remettre le tout aux autorités sanitaires. Autorités qu’elle a également interpellées pour organiser la mise en relation réussie avec ces fournisseurs.

Luc Soler, Président de Visible Patient

Toute son équipe travaille en lien avec le professeur Pierre Diemunsch et le Dr Eric Noll du service d’anesthésiologie et de réanimation de l’hôpital de Strasbourg pour créer un service en ligne de modélisation 3D des poumons. Cette nouvelle application a pour objectif d’aider les médecins dans leur diagnostic et ainsi d’optimiser la prise en charge des patients.

Unis pour la santé de demain

PULSY : coordinateur des usages numériques dans le Grand Est

La crise du Covid19 révolutionne les usages et laisse la part belle à la e-santé. Dans le Grand Est, PULSY, groupement régional d’appui au développement de la e-santé, fédère tous les acteurs. Il a pour objectif de garantir la coordination et la collaboration entre les différents services et instances de la Région.

Dans le Grand Est, nous assistons à une véritable accélération des usages numériques. Jamais les
professionnels de santé se sont autant appropriés les solutions de e-Santé pour assurer la continuité des soins et la prise en charge des patients.

Dr. Pascal CHARLES Pneumologue - Allergologue libéral à Strasbourg & Président de PULSY

Dans l’intérêt général, de multiples services et solutions numériques sont ainsi déployés avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé (ARS) du Grand Est. Ils s’articulent principalement autour de

  • La téléconsultation :
    Généralisée, simplifiée et rendue plus accessible dans le Grand Est, elle permet la continuité de soins en médecine générale ou pour les spécialités telles que la pneumologie, hématologie, neurologie ou encore la psychiatrie.
  • La télésurveillance :
    Au-delà du simple diagnostic, PULSY a sélectionné la solution LIFEN-COVID utilisée essentiellement par les médecins de ville et mise à disposition gratuitement. Cet outil permet un suivi précis et à distance de l’état clinique du patient et constitue un outil d’aide à la décision pour déceler les risques d’hospitalisation. 640 patients bénéficient d’ores et déjà d’un suivi actif grâce à cette solution et enregistrent leurs variables à raison de 2 fois par jour via leur smartphone.
  • L’orientation des patients :
    Une coordination exemplaire entre les établissements de santé du Grand Est, l’ARS Grand Est, Est-Rescue et Pulsy
    permet de disposer d’un outil fiable pour connaître le taux d’occupation des établissements de santé du
    territoire. L’intérêt est triple : la bonne prise en charge des patients, connaître les possibilités de lits et suivre l’évolution de la crise sanitaire.

Quelques initiatives en bref

De nombreuses initiatives voient le jour ici et là et cet article ne se veut pas exhaustif.
Toutefois, il nous semble utile de mentionner quelques exemples supplémentaires d’un écosystème agile, mobilisé, engagé et capable d’initiatives.

  • Un hackathon pour la création d’outils numériques
    Alors que le Hacking Health Camp de Strasbourg a été reporté en raison des restrictions liées au coronavirus, les organisateurs ont décidé de lancer un hackathon en ligne. Cette mobilisation a pour objectif la création d’outils numériques qui viendront en aide aux professionnels de santé.
  • Des masques made in Alsace
    Plusieurs entreprises du Pôle Textile Alsace sont quant à elles mobilisées avec l’aide du Pôle BioValley France, dont le siège est à Illkirch-Graffenstaden, pour la production de masques FFP2. Ces masques, destinés au personnel soignants, sont réutilisables et lavables jusqu’à 80 fois.
  • Du gel hydroalcoolique à l’Université
    Une trentaine d’étudiants de cinquième année de la Faculté de pharmacie et leurs enseignants sont mobilisé dans les locaux de l’usine-école EASE à Strasbourg. Ils produisent quotidiennement 500 et 1000 litres de gel hydroalcoolique destiné aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et à l’Institut de cancérologie.

Pour lire les dernières informations liées aux entreprises de santé à Strasbourg, vous pouvez consulter les sites suivants :