Strasbourg compte plus de 60 000 étudiants, dont 20% de nationalités étrangères, répartis entre les formations privées et l’Université de Strasbourg. Première université d’excellence en France et n°1 en Europe en matière d’innovation selon le classement Nature Index 2017, celle-ci regroupe 5 Prix Nobel en activité, 35 facultés, instituts et écoles entre les arts, lettres et langues, le droit, l’économie et la gestion, les sciences humaines et sociales, les sciences et technologies et la santé.

L’Université de Strasbourg, classée parmi les meilleures universités au monde

En 2015, l’Université de Strasbourg a été la première française à entrer dans le classement de Shanghaï, l’un des plus prestigieux à passer au crible une brouette de critères, très sérieusement étudiés par une équipe de chercheurs chinois. En 2020, l’Université de Strasbourg maintient sa place dans le top 150 des meilleures universités au monde comme en 2018 et 2019 (sur 1000). Big up pour la chimie et les sciences humaines, où l’Université de Strasbourg est la première université de France à apparaître dans le classement.

Ce qui fait sa force ? Sa position centrale et ses valeurs européennes – ce qui lui a notamment permis d’établir de riches partenariats avec les universités de Mulhouse, de Bâle, de Fribourg et de Karlsruhe.

Pourquoi venir étudier à Strasbourg ?

  • Sa variété de formations : post-bac, étudiants, actifs, formations continues, en alternance, franco-allemandes ou en partenariats internationaux.
  • Sa vie étudiante dynamique, riche en propositions culturelles et sportives : Strasbourg occupe la première place du palmarès des villes étudiantes les plus attractives de France (classement L’Étudiant 2020).
  • Son campus vert, ouvert sur la ville et à moins de 10 minutes seulement du centre-ville : Michel Deneken, président de l’Université, parle d’un campus « sans macadam et sans frontières » et accorde une importance significative à la diffusion des connaissances vers les citoyens.
  • Son intérêt pour les coopérations locales, européennes et internationales : EUCOR, le campus européen regroupe 5 universités partenaires entre la France, l’Allemagne et la Suisse, l’Université de Strasbourg collabore avec plus de 750 universités à travers le monde notamment aux États-Unis et au Japon.
  • Ses réseaux tournés vers l’insertion professionnelle : AlsaceTech qui fédère 14 grandes écoles d’ingénieurs, architecture, art, design et management ou Junior-entreprises strasbourgeoises notamment.
  • Ses nombreuses écoles publiques ou privées reconnues à l’international : la Haute école des arts du Rhin (Mulhouse et Strasbourg, regroupant arts visuels, graphiques, musique et design) qui a notamment vu sur ses bancs Marjane Satrapi, Blutch ou encore Marion Fayolle, l’école d’architecture de Strasbourg, la business school EM Strasbourg, l’INSA Strasbourg, le CUEJ (école de journalisme), l’ENA, la MJM Graphic Design, LISAA, le lycée hôtelier Alexandre Dumas, le Centre européen de formation et de promotion professionnelle par alternance pour l’industrie hôtelière
  • Son université spatiale internationale (ISU pour « International Space University ») si vous vous destinez à une carrière dans le secteur du spatial, lieu unique au monde situé au Parc d’Innovation de Strasbourg depuis 2002, après que la ville ait remporté une compétition internationale.

À la pointe de la recherche

L’Université de Strasbourg ne compte pas moins de 72 unités de recherche et 2 645 enseignants et enseignants chercheurs. En plus des facultés, les instituts de recherche tirent leur épingle du jeu, notamment l’IGBMC (Institut de génétique et de biologie moléculaire) – l’un des premiers centres européens de recherche en biomédecine – ou l’IRCAD (institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif), leader mondial de la formation en chirurgie mini-invasive qui accueille chaque année plus de 3 500 chirurgiens.

Devenir étudiant entrepreneur

Strasbourg soutient la culture entrepreneuriale chez les étudiants et s’engage à plusieurs niveaux :

  • Mise à disposition d’équipements et de matériel
  • Soutien financier à des projets fédérateurs

Labellisé Pépite, ETENA s’adresse à tous les étudiant.e.s et jeunes diplômé.e.s qui, en parallèle de leurs études, souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. ETENA a ainsi vocation à développer l’envie d’entreprendre chez des étudiants et de faire naître des projets de création d’entreprise. Chaque année, 200 étudiants bénéficient de l’accompagnement d’ETENA et environ un dixième des projets aboutissent à une création d’entreprise.

Trouver un logement étudiant

Se loger à Strasbourg lorsqu’on est étudiant ne ressemble pas un parcours du combattant. Le CROUS pourra dans un premier temps vous guider sur les démarches à suivre concernant les bourses, le logement (il gère près de 15 résidences universitaires) et la restauration. Le service de la vie universitaire de l’Université de Strasbourg est, lui, entièrement dédié à l’accueil des étudiants et pourra fournir un certain nombre de documents et de pistes pour défricher le terrain. Si vous souhaitez trouver un logement étudiant par vos propres moyens, les sites habituels vous permettront de dénicher des studios (entre 400 et 550 € par mois suivant les quartiers), des colocations (l’excellent outil La carte des colocs a été créé à Strasbourg), une chambre chez l’habitant ou une résidence dans la Maison Universitaire Internationale (MUI).

Strasbourg vous facilite la vie étudiante

Tout est mis en œuvre pour que chaque étudiant se sente vite chez soi à Strasbourg : « Strasbourg aime ses étudiants » au nom évocateur met en place chaque année un programme d’événements de rentrée pour faciliter l’intégration des étudiants et la découverte de la ville.

Premier pas : le Pass Campus qui permet de s’identifier et de bénéficier d’un certain nombre de services comme la restauration, les bibliothèques, les impressions et copies, les transports, l’accès au sport, aux laveries, etc. Le SUAPS, services des sports de l’Université de Strasbourg, liste toutes les activités sportives disponibles sur le campus et dans la ville. La carte d’étudiant vaut également Carte Culture : elle permet aux étudiant.e.s de bénéficier de tarifs préférentiels dans les institutions de la ville (TNS, Le Maillon, l’Opéra, la Laiterie, les Musées de la ville par exemple). Enfin, on trouve de nombreux bars, cafés et restaurants, notamment recensés sur la Carte de la vie nocturne, jamais avares en happy hour et en tarifs tout doux.

Autant le dire tout-de-go : impossible de s’ennuyer à Strasbourg ! Prêts pour la rentrée ?

Se concentrer sur le travail de recherches

Unique, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNU) brille par son originalité tant en France qu’en Europe dans l’univers de l’enseignement supérieur et de de la recherche. Avec sa collection de plus de 3 millions de volumes, elle est la deuxième bibliothèque de France et l’un de ses plus beaux fonds patrimoniaux. Ici sont amoureusement conservés des collections de grande valeur : manuscrits, papyrus, incunables, numismatique, iconographie…

La BNU dispose du label NoctamBU+ qui valide ses actions d’amélioration de l’accueil des étudiants : des horaires d’ouverture élargis notamment en soirée, le week-end et pendant les congés universitaires, et les services rendus aux usagers.

Une vie étudiante conjuguée à l’international à Strasbourg

150 nationalités réunies sur le Campus de Strasbourg

Chaque année 10 000 étudiants des quatre coins du monde choisissent de venir étudier en France à Strasbourg. Un programme spécifique d’accueil est ainsi réservé à chaque étudiant international, mais aussi un accompagnement pour les enseignements et une qualité de vie sur le campus. Cette démarche de qualité globale est reconnue par le label « Bienvenue en France » dont bénéficie l’Université de Strasbourg. Pas étonnant alors que Strasbourg se place à la première place des villes françaises qui accueillent le plus grand nombre d’étudiants internationaux. Et pour un petit coup de pouce : il existe des dispositifs financiers pour aider à la mobilité internationale.

Abibac et Erasmus

Strasbourg est capitale de l’Europe et bénéficie d’une ouverture à 360° sur l’international partageant ses frontières avec l’Allemagne et la Suisse. Ainsi l’enseignement bénéficie également de cette ouverture : les cursus d’enseignement international existent de la maternelle au baccalauréat. De quoi donner une destinée européenne à son parcours.

Plusieurs lycées strasbourgeois proposent la préparation du double-diplôme du baccalauréat français et de l’Abitur dans la filière Abibac. Une porte d’entrée pour partir étudier, sur un pied d’égalité, dans les universités allemandes et françaises.

Avec son tram transfrontalier, il est facile d’enjamber la frontière fluviale du Rhin pour suivre ses études en France mais faire son stage en Allemagne.

Pour les étudiants qui auraient la bougeotte, postuler au programme Erasmus vous ouvre les portes, au moins le temps d’un semestre d’études, de l’Espace économique Européen. Vous vous verriez plutôt en Italie, Norvège ou au Luxembourg ? Le plus dur sera de choisir.

L’Europe citoyenne, c’est ici !