Strasbourg c’est une ville à forte personnalité (optimiste, résolument) qui reflète celle de ses habitants : on la dit européenne et internationale, écolo, humaine, dynamique et cultivant le bien-être et ça se vérifie ! Ses nombreux espaces verts et structures culturelles, sa star : le vélo, ses monuments d’exception dans le centre historique (vous avez dit Cathédrale  ?), ses maisons à colombages, ses événements et festivals, ses talents, son Université… Ce qui frappe lorsqu’on traverse Strasbourg et les 33 communes qui composent l’Eurométropole, c’est l’enthousiasme que dégagent ces visages qui font battre son pouls.

Vous rêvez de confort et d’épanouissement ? Choisir de vivre à Strasbourg, c’est choisir de vivre dans un territoire équilibré. Ici, on mixe naturellement proximité et Europe, emploi et nature, bien-être et mobilités, qualité de l’habitat et culture, patrimoine et innovation.

Entrepreneurs, étudiants, chercheurs, artisans, sportifs, optimistes des 4 coins du monde : ici, dans la capitale européenne, vous serez bien accueillis !

Strasbourg, une ville où règne la sérénité

Strasbourg se savoure à pied ou à vélo et ses rues piétonnes résonnent d’accents et de langues internationales à l’heure où de nombreuses métropoles étouffent encore sous le bruit des moteurs. Grande par ses valeurs, elle s’appuie sur sa taille humaine. Rien de plus simple que de s’y rencontrer : dans les allées de ses marchés alimentaires (plus de 20 !) fournis en produits locaux, dans ses nombreux cafés ou sur les berges de l’Ill où l’on peut plus que jamais flâner ! Strasbourg offre un cadre de vie où règne la sérénité et où il fait bon vivre.

À Strasbourg, un quartier = un mode de vie

Les quartiers de la ville ont chacun leurs atouts : à vous de trouver celui qui correspond à votre personnalité.

  • Citadin et superactif ? Pourquoi pas l’hyper-centre.
  • Noctambule et sociable, peut-être étudiant ? Ce sera probablement la Krutenau.
  • Plutôt bohème et famille ? Peut-être le Neudorf !
  • Une préférence pour la nature ? Par exemple, la Robertsau ?

Chaque quartier a son identité, certes, mais reste résolument dynamique. Une idée des prix de l’immobilier à la revente : 2 870 € au m2 en moyenne à Strasbourg, pour les appartements anciens.
Associations de quartier, associations sportives, crèches, écoles, petits commerces, propositions culturelles, événements, espaces verts… Toutes les zones de la ville sont vivantes, vibrantes et inspirantes.

Vous ne pourrez ignorer longtemps les mille atours de ses 2 quartiers classés au Patrimoine mondial de l’Unesco (la Grande-Île et la Neustadt) et lever le nez vers la Cathédrale Notre Dame deviendra votre nouveau rituel.

Chloé quitte Nice pour Strasbourg 1200x608

« J’ai été agréablement surprise par la superficie des appartements : ils sont tellement spacieux en comparaison avec Nice ! »

Chloé, strasbourgeoise depuis 2017

Aux alentours de Strasbourg 

Savourez aussi la vie en maison dans l’une des 33 communes de l’Eurométropole idéalement situées aux portes de Strasbourg et idéales pour les familles avec enfant(s) ou pour profiter d’une retraite bien méritée.

1

ère ville cyclable de France et 4e mondiale (classement Copenhagenize)

430

ha d’espaces verts

9000

événements culturels par an

Et vous, vous êtes véloptimiste?

86%¹ des Strasbourgeois recommandent leur ville, plaçant en tête la densité du réseau de transports. La politique volontariste de la ville en matière de mobilités douces et durables répond aux enjeux de qualité de vie, et ce depuis la fin des années 80.
Le tram (77 km de lignes) a participé au nouveau dessin de la ville en favorisant la reconfiguration du réseau de bus, le développement de l’autopartage (Citiz) et la promotion du vélo.
Aujourd’hui, Strasbourg, championne des mobilités douces, est la 4e ville cyclable au monde (plus de 660 km de pistes cyclables), elle piétonnise allègrement son centre-ville et soutient les mobilités innovantes.
Résultat : le vélo est devenu un mode de vie. On l’enfourche pour faire ses courses, pour aller au boulot (16 %² des habitants l’utilisent pour se rendre au travail), amener ses enfants à l’école et même pour livrer particuliers ou commerçants (en vélo cargo, qu’on peut aussi louer dans les multiples boutiques dédiées).

¹ Source : www.regionsjob.com (chiffre 2018)
² Source : www.lefigaro.fr

Pour se déplacer, Strasbourg est pionnière des mobilités douces

L’intermodalité est un mode de vie. L’inter-quoi ? Le fait de pouvoir changer en un passement de jambes de mode de transport, même avec son vélo. 8 lignes de tramway (dont 2 lignes de bus à haut niveau de service), 36 lignes de bus et de nombreux dispositifs pour inviter les habitants et les touristes à préférer les transports en commun, la marche ou le vélo. Exemple ?
Le PassMobilité : une seule carte pour tous ses déplacements.
La nouvelle ligne de bus à haut niveau de service reliant la gare TGV et le Parlement européen témoigne des volontés de la ville et de l’Eurométropole de favoriser les alternatives à la voiture individuelle.

Sortir de Strasbourg pour visiter l’Alsace, c’est facile

En train, au départ de la gare Strasbourg, on accède aisément au grand air, à la fameuse Route des vins, à la douceur vosgienne, à l’Allemagne voisine, à l’exotisme de la Forêt Noire ou à la Suisse, précisément Bâle qui regorge également de propositions culturelles. À vous les randonnées, les pistes de ski ou les balades dans le vignoble !

Prendre le large au départ de Strasbourg

Plus loin, plus haut ? L’aéroport de Strasbourg est accessible en 8 minutes (par navette train, tous les ¼ d’heure) : de nombreuses villes françaises et européennes sont à portée d’aile avec plus de 40 destinations desservies !
Et pour les têtes brûlées, ajoutons qu’Europa Park (à Rust, en Allemagne), élu meilleur parc de loisirs du monde pour la sixième fois consécutive en 2019, est à un peu plus de 50 km ! Bonne nouvelle !

La nature, notre respiration

L’atout charme de Strasbourg et de ses 33 communes alentours ? Sa qualité de vie. La nature est largement cultivée et bichonnée en ville : jardins familiaux et partagés, végétalisation des quartiers (le programme « Strasbourg ça pousse »), programme Zéro pesticide, compostage collectif, fermes urbaines à quelques pas à peine du centre historique… 344 hectares de parcs et de jardins au total, 3 réserves naturelles nationales, soit 162m2 d’espaces verts par habitant !
À l’horizon 2050, Strasbourg ambitionne de devenir une capitale européenne verte en tenant les objectifs de ville indépendante énergétiquement. En attendant, Strasbourg est la troisième ville verte de France.

Consommons mieux, consommons d’ici

Entre tradition et modernité, Strasbourg permet de nous reconnecter à l’authenticité et à notre terroir pour encourager le recours aux circuits courts et soutenir de nouveaux modes de production. Dès 2010, elle s’est notamment associée à la Chambre d’agriculture pour encourager une consommation plus vertueuse et mettre en lumière les alternatives à la grande consommation. Drives, livraisons regroupées et organisées provenant de petits producteurs (très nombreux en Alsace !), paniers de fruits et de légumes, AMAP, vente à la ferme…
La ville et ses alentours regorgent de possibilités et de trésors à boire et à manger. Le Jardin de Marthe (Robertsau), l’Îlot de la Meinau (à quelques pas du centre de Strasbourg) ou encore Les Jardins de la Montagne Verte prouvent qu’en ville, on peut aussi cultiver son jardin ! Même dans le cadre de son fameux marché de Noël, Strasbourg dédie un village entier (le marché off, place Grimmeisen) à une consommation locale, engagée et solidaire.

Une culture alsacienne : faire et vivre ensemble

La choucroute a longtemps été (et reste) un symbole de la gastronomie régionale : cliché ? Pas vraiment. Déposé au centre de la tablée, ce plat typique représente la convivialité, le partage et l’esprit festif qui nous anime. Strasbourg, c’est la culture du stammtisch : se retrouver autour du bien manger pour débattre et échanger.
Plurielle, la ville célèbre la diversité de ses cultures à travers une programmation événementielle et culturelle engagée (plus de 9 000 événements organisés chaque saison) qui va à la rencontre de ses habitants. Et puis, on ne compte plus les structures qui font sortir la culture de leurs murs !

Bien vivre ensemble à Strasbourg

Les nouveaux programmes immobiliers et projets urbanistiques favorisent les espaces de rencontre. Les projets de réhabilitation de la Manufacture des Tabacs ou de La Coop, lieux de bien-vivre trahissent l’état d’esprit coopératif qui traverse la ville : habitants, artistes, entrepreneurs, producteurs locaux et restaurateurs s’y croisent d’ores et déjà…
Pour faciliter le vivre ensemble, peut-être vous laisserez vous séduire par l’une des quelques 12 000 associations enregistrées à Strasbourg : sportive, écolo, solidaire, animale, musicale… Le choix est vaste.

Nota bene : hors choucroute, on trouve d’excellents restaurants dont des dizaines de nouvelles adresses créatives qui ouvrent chaque année. À Strasbourg, la gastronomie se fait curieuse ! On aime la choucroute et le bretzel, mais pas que…

Penser, croiser, fabriquer

5

Prix Nobel en activité

14

Grandes écoles

60 000

Étudiants

15 000

Enseignants-chercheurs

4 pôles de compétitivité, un parc d’innovation, 5 prix Nobel en activité, un campus européen des technologies médicales, 60 000 étudiants, 14 grandes écoles, 15 000 enseignants-chercheurs, Strasbourg accueille, porte et soutient l’innovation.

Des exemples ? L’obtention du label #HealthTech, qui traduit la dynamique forte du territoire en matière de santé, de médecine et même de biotechnologies, ou le programme Strasbourg Eco 2030 qui vise entre autres la création de 500 start-up à l’horizon 2030. C’est un fait : à l’Eurométropole, on croit aux vertus de la collaboration et de la transversalité.

À l’heure où la consommation doit se repenser, Strasbourg encourage l’économie sociale et solidaire : un secteur porteur, vecteur d’innovations, qui représente 10% des établissements et 11% des emplois dans le Grand Est.

Strasbourg capitale européenne ou vivre au rythme de l’Europe

Comment parler de Strasbourg sans évoquer sa destinée européenne ? La présence de près de 80 institutions européennes et internationales, dont le Parlement Européen, et les grands débats de société qui les animent insuffle à Strasbourg une vision humaniste et universelle. Ainsi, des événements satellites et audacieux s’invitent régulièrement au cœur de la cité : l’égalité femmes-hommes, les Droits de l’Homme ou la bioéthique sont, ici, des sujets qui se discutent avec les citoyennes et les citoyens. Et c’est un des marqueurs supplémentaires de la démocratie locale : la collectivité est partie prenante de modes de gouvernance plus collaboratifs et ascendants, dans le dialogue et la co-construction.